Modalités de valorisation des acquis

Le Conseil des études est autorisé à prendre en considération les capacités acquises dans un processus d’enseignement, auprès d’un organisme de formation agréé, via l’expérience professionnelle ou la formation personnelle d’un étudiant

  • Pour une admission dans une ou plusieurs unités d’enseignement (UE) ;
  • Pour une dispense partielle, c’est-à-dire une dispense pour une partie des activités d’enseignement dans une UE ;
  • Pour une valorisation, c’est à dire la réussite d’une UE.

Les décisions du Conseil des études seront prises en distinguant

  • Les acquis formels :
    • Des attestations, des titres, des crédits d’études supérieures délivrés par un établissement d’enseignement organisé ou subventionné par la communauté française, la communauté flamande, la communauté germanophone ou un titre étranger reconnu comme équivalent par la communauté française ;
    • Des attestations d’unité d’acquis d’apprentissage (uaa) délivrées par des organismes de formation concerné par l’accord de coopération conclu à Bruxelles le 27 mars 2009 entre la communauté française, la région wallonne et la commission communautaire française concernant la création du service francophone des métiers et des qualifications (sfmq) ;
    • Des certificats d’apprentissage de l’enseignement de plein exercice délivrés par l’institut wallon de formation en alternance et des indépendants et petites et moyennes entreprises (ifapme) ou par le service de formation des petites et moyennes entreprises de la région bruxelloise (sfpme) ;
    • Un titre de compétences délivré par un centre de validation des compétences agréé par le consortium de validation des compétences ;
    • Une attestation de réussite délivrée par un organisme de formation ayant établi une convention automatique de valorisation avec le gouvernement de la communauté française.
  • Les acquis non-formels ou informels issus de l’expérience professionnelle, de la formation personnelle, d’activités de la vie quotidienne liées au travail, à la famille ou aux loisirs.

Remarque :

La valorisation des acquis ne peut à aucun moment être utilisée pour dispenser un étudiant d’un acquis d’apprentissage d’une unité d’enseignement pour laquelle une décision d’ajournement ou de refus a été prise.

Admission

L’étudiant ne possédant pas le document mentionné dans le dossier pédagogique d’une UE comme « Titre pouvant tenir lieu de capacités préalables requises » devra constituer un dossier de valorisation pour une admission à cette UE.

Sur base du dossier déposé par l’étudiant, le Conseil des études peut prendre la décision

  • d’admettre l’étudiant ;
  • d’ajourner sa décision en demandant des compléments d’information ou la présentation de tests afin de vérifier les acquis informels ou non-formels qui pourraient être valorisés ;
  • de refuser l’étudiant.

Dispense

Tout étudiant considérant qu’il maîtrise les acquis d’apprentissage du dossier pédagogique d’une UE devra constituer un dossier de valorisation pour une dispense.

Sur base du dossier déposé par l’étudiant, le Conseil des études peut prendre la décision

  • de dispenser l’étudiant ;
  • d’ajourner sa décision en demandant des compléments d’information ou la présentation de tests afin de vérifier les acquis informels ou non-formels qui doivent être valorisés ;
  • de ne pas dispenser l’étudiant.

Attention :

Tout étudiant ayant obtenu, dans un autre établissement de promotion sociale, l’attestation de réussite d’une UE constituante de la section dans laquelle il s’inscrit ne doit pas déposer un dossier de valorisation.

Toutefois, l’attestation précisée précédemment doit être déposée le plus rapidement possible au secrétariat de l’établissement afin de compléter le dossier administratif.

Constitution du dossier de valorisation

Contactez le ou la responsable de la VAE au sein de l’école – qui vous indiquera la marche à suivre.